Sommier tapissier ou sommier à latte : lequel choisir pour un enfant?

Pour une bonne literie, le sommier constitue l’un des équipements garantissant un sommeil optimal. À l’évidence, son choix paraît aussi crucial que celui d’un matelas. Il en existe plusieurs sortes sur le marché aujourd’hui. On distingue cependant deux types de manière générale. Il s’agit du sommier tapissier et celui à lattes. Laquelle de ces deux catégories de sommier s’adapte le mieux à la couchette d’un enfant ?

Sommier à lattes : quels sont ses avantages et limites ?

Modèle classique des sommiers, il est généralement composé d’un cadre sur lequel les lattes en bois sont maintenues. Le format de ces lattes peut être plus ou moins large et leur nombre variable. Le bois dont elles sont faites est souvent du hêtre ou du peuplier, ce qui leur confère une élasticité importante, qui contribue au confort du couchage.

Le tout premier atout de ce genre de sommier est la résistance qu’il offre malgré sa souplesse. D’ailleurs, il est possible de régler la fermeté de son soutien en réduisant, l’espacement des lattes à des niveaux spécifiques. Le sommier à lattes est également réputé pour l’excellente aération qu’il accorde au matelas, grâce à l’intervalle laissé entre chaque latte. Il assure par ce fait, l’hygiène de la literie.

Par ailleurs, ce genre de sommier est adapté à tous les types de matelas sans exceptions, qu’il s’agisse d’un matelas Simba, ou d’un autre. Que ces derniers soient à latex, à ressort, ou encore en mousse à mémoire de forme, ils s’accordent parfaitement avec le sommier à lattes. C’est du reste le type de sommier qui est souvent recommandé aux personnes souffrant d’allergie ou de rhumatisme, en raison de son aération.

Cependant, malgré ses différents avantages, il porte tout de même un inconvénient plus ou moins insignifiant sur lequel certaines personnes s’attardent. Il s’agit de la barre métallique qui sépare la plupart de ces sommiers en deux, afin de favoriser la rigidité des lattes. Lesdites barres, bien qu’elles soient fort utiles, ne font pas vraiment l’unanimité. Pour cause, avec des matelas en mousse, elles se font parfois sentir lors du coucher.

Sommier tapissier : quels sont ses avantages et limites ?

Le sommier tapissier est caractérisé par le coutil ou le tissu dont il est recouvert. Son atout majeur est la longévité qu’elle accorde à la literie. En réalité, la présence du tissu à la surface du sommier et aux alentours épargne le matelas d’éventuel accrochage. Son allure décorative intègre également la liste des avantages. Ce type de sommier s’utilise idéalement avec un matelas en latex ou en mousse. Le sommier tapissier peut être soit à lattes, à plots ou à ressorts.

Celui à lattes possède l’avantage principal d’être plus souple et parfaitement ventilé. Le sommier tapissier à ressorts quant à lui, favorise la répartition convenable de tout le poids corporel. Toutefois, il bénéficie de la mauvaise réputation de perdre rapidement sa forme en cautionnant une déformation évidente du matelas.

On distingue essentiellement trois grandes catégories de sommiers tapissiers. Il s’agit du sommier tapissier classique, extra-plat et à cuvette. Le sommier tapissier classique est plus courant et peut être monté sur pied. Celui extra-plat s’incorpore généralement dans un cadre de lit déjà existant. Le modèle dit « à cuvette » possède la particularité d’empêcher le matelas de glisser, même un matelas Simba.

Sommier tapissier ou à lattes : quel choix idéal pour la literie d’un enfant ?

Ces deux types de sommiers représentent les modèles les plus répandus dans le domaine de la literie. Chacun d’entre eux possède des avantages ainsi que des limites. Cependant, pour un enfant, le choix peut être porté sur le sommier à lattes, puisque celui-ci n’est pas aussi soumis à une certaine intransigeance en matière d’hygiène.

En outre son entretien est plutôt facile à effectuer et l’aération qui constitue sa première caractéristique, est favorable pour préserver la literie de l’enfant de toute humidité. D’un autre côté, lorsqu’on désire associer le confort, la dureté et la beauté à la couchette de l’enfant, l’option du sommier tapissier restent un choix idéal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *