Formation continue : comment en bénéficier ?

Véritable opportunité pour les personnes déjà en activité d’améliorer leurs compétences, la formation continue leur permet de se former après avoir quitté la formation initiale. Cette formation, qui favorise également la reconversion professionnelle, peut être une formation qualifiante, qui permet l’exercice d’un métier directement, ou débouche sur un diplôme. Découvrez ce qu’il y a à savoir sur la formation continue.

Définition de la formation continue

Contrairement à la formation professionnelle, qui s’adresse aussi bien aux jeunes qu’aux adultes, la formation continue touche plus d’adultes qui ont déjà quitté le système scolaire ou universitaire et décident reprendre les études ou de suivre une formation permettant une réinsertion professionnelle.

La formation continue, qui inclut également le développement de carrière, est proposée aux salariés, jeunes adultes et demandeurs d’emploi et leur permet de recevoir une formation mieux adaptée au développement économique et social et donc à un retour à l’emploi important.

La formation continue, qui n’est pas toujours une formation professionnelle, peut conduire à un diplôme ; le cas des personnes retournant à l’université. Cela peut aussi conduire à une qualification, à un métier ; cas de personnes qui choisissent la formation professionnelle. Il existe différentes modalités :

  • La formation professionnelle, comme le contrat de professionnalisation ou le contrat de stage.
  • La validation de l’expérience acquise, en tenant compte de l’expérience professionnelle de la personne intéressée par la formation.

Dans le cadre de la formation continue, il est possible de suivre des cours en présentiel, c’est-à-dire de rendre visite au salarié en formation professionnelle, de se rendre dans un centre de formation ou à distance grâce à la formation en ligne.

Comment faire afin de bénéficier la formation continue ?

Les adultes qui ont déjà quitté le système scolaire, mais qui souhaitent acquérir ou améliorer leurs connaissances peuvent être classés en 3 catégories : les jeunes de moins de 26 ans, les salariés et les demandeurs d’emploi.

Formation continue des jeunes

Le nombre de jeunes qui bénéficient d’une formation continue est plus faible, car ils recourent souvent à d’autres types de formation, tels que l’apprentissage ou les contrats de qualification.

Formation continue des salariés

Pour pouvoir accéder à la formation continue, le salarié doit disposer d’un compte personnel de formation (CPF) qui consiste à enregistrer les heures de formation acquises au cours de l’année de travail dans la limite de 150 heures. Il est également possible de bénéficier du plan de formation de l’entreprise. Le travailleur dispose de deux options :

  • Effectuer la formation souhaitée durant ses heures de travail et donc profiter de son autorisation individuelle de formation (CIF), avec l’accord de son employeur, qui en cas de refus doit motiver sa décision.
  • Effectuez une formation en dehors des heures de travail et, par conséquent, ne nécessite pas le consentement de votre employeur.

Formation continue des demandeurs d’emploi

La personne qui n’a plus de relation de travail peut mobiliser les heures de formation acquises dans le cadre du CPF, au titre de son précédent travail. Bref, selon un rapport du Conseil d’Orientation pour l’Emploi, la France manquera de profils dans le secteur numérique, laissant 80 000 emplois vacants d’ici 2020. La formation professionnelle est perçue comme la réponse à cette demande sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *