COMMENT DÉMARRER UNE ACTIVITÉ ENTREPRENEURIALE ?

Créer une entreprise comment démarrer une entreprise ? C’est une question que beaucoup d’entre vous, participant à notre enquête, nous ont posée. Dans cet article, nous voulons donner une réponse concrète. Partons d’abord d’une réflexion : l’envie d’entreprendre, dans notre pays, est au rendez-vous. La raison réside dans le fait que créer sa propre entreprise et sa propre entreprise procure à l’aspirant entrepreneur une série de satisfactions humaines, professionnelles et économiques qui sont à la base de son engagement et de ses attentes. Le désir de « faire des affaires » naît de la capacité créative et intuitive de nombreux hommes et femmes qui décident de prendre des risques « à eux-mêmes » et de devenir protagonistes de leur vie professionnelle.

Des hommes et des femmes qui transforment leurs idées, les ressources dont ils disposent en développement, travail, richesse, bref, en choses réelles sont ceux qui ont décidé de démarrer une activité entrepreneuriale dont tirer des bénéfices et aussi beaucoup de satisfaction.

Démarrer une activité entrepreneuriale : aptitudes et caractéristiques requises

Lorsqu’il décide de se lancer en affaires, l’aspirant, entrepreneur doit tenir compte d’un certain nombre de choses : travailler dure ainsi que travailler avec ténacité, avec implication et engagement. C’est parce qu’il ne suffit pas toujours d’avoir une bonne idée ; il est important que cette idée excite, motive, intéresse et implique l’aspirant entrepreneur, car le temps que l’entrepreneur doit consacrer à la réalisation de son idée pour en faire une entreprise prospère est beaucoup.

Ainsi, la première chose que vous devez garder à l’esprit lorsque vous avez décidé de créer une entreprise, le nouvel entrepreneur doit vérifier la possession de certaines attitudes et caractéristiques liées à sa personnalité, telles que : indépendance, désir d’autonomie, clairvoyance, enthousiasme, ambition. Motivation, pragmatisme, créativité, confiance en soi, propension et acceptation du risque, leadership, capacité de prise de décision, capacité de communiquer, capacité de relation, capacité de déléguer ainsi que la capacité de planifier. Or, il est normal qu’une personne qui décide de démarrer sa propre entreprise au départ n’ait pas toutes ces caractéristiques pour être un entrepreneur valable ; mais rien ne l’empêche d’avoir la volonté de les acquérir et de se les approprier au fil du temps.

Démarrer une entreprise

Une fois la possession de ces attitudes vérifiée, l’aspirant entrepreneur doit décider s’il démarre l’entreprise seul ou « en entreprise », c’est-à-dire avec d’autres personnes qui partagent l’envie de faire des affaires. L’entrepreneur qui décide de démarrer une activité entrepreneuriale « seul » (l’entreprise individuelle dite) choisit sans doute la « voie » la plus simple et la moins coûteuse, même si elle est la plus répandue. En effet, l’entreprise individuelle se caractérise par le fait que le propriétaire décide de manière autonome et ne nécessite pas de formalités particulières pour sa gestion.

Dans le cas où l’entrepreneur décide de créer son entreprise avec d’autres personnes, il doit nécessairement créer une entreprise. À ce stade, le nouvel entrepreneur n’a pas d’autre choix que de choisir l’étude notariale vers laquelle se tourner pour créer son entreprise. L’entrepreneur confie au notaire le soin de rédiger l’acte constitutif et les statuts de la nouvelle société. C’est avec ces deux actes notariés que la société est née.

Mais ça ne s’arrête pas là ! Car, tout comme pour un nouveau-né dont les parents s’inscrivent immédiatement après la naissance, il en va de même pour la « nouvelle entreprise née », qui doit être inscrite au Registre du Commerce de la Chambre de Commerce. Lors de son inscription à la Chambre de Commerce, la nouvelle société se voit attribuer un numéro dit REA (répertoire Administratif Économique) qui identifie la société dans ses relations avec la Chambre de Commerce elle-même. Après s’être enregistré auprès de la Chambre de commerce, l’entrepreneur doit demander le code fiscal et le numéro de TVA de la nouvelle entreprise à l’Agence des revenus.

Ce n’est que maintenant que la nouvelle société peut commencer à fonctionner ! Le conseil que nous donnons à chaque nouvel entrepreneur avant d’aller chez un notaire pour l’établissement et de dépenser de l’argent sur les formalités administratives, est de vérifier la faisabilité de l’idée d’entreprise à travers la préparation d’un plan d’affaires dans lequel développer l’idée d’entreprise que vous avez en écouter. Pour plus des informations, découvrez le guide complet pour tout savoir sur le   logiciel note de frais  en entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.