Apprendre les bases de l’isolation des maisons
Tagged Tags:

Une stratégie d’isolation soigneusement étudiée qui tient compte de l’étanchéité à l’air et de la ventilation peut améliorer l’efficacité énergétique de votre maison, ce qui réduit vos factures de services publics. Il existe de nombreux types d’isolation, et choisir la bonne pour une maison neuve ou un projet de rénovation nécessite une stratégie mûrement réfléchie.

Cette stratégie comporte trois éléments essentiels :

le type de matériau d’isolation ;
l’endroit où il est installé ;
la quantité nécessaire.

Si vous faites construire une nouvelle maison, assurez-vous de parler de ces trois éléments avec votre constructeur afin d’être sûr que la stratégie d’isolation contribuera à un logement confortable et efficace.

Quelle quantité d’isolant utiliser et où l’installer

Les codes de construction locaux donnent les réponses à ces questions. Au minimum, l’isolant est placé dans le plancher d’un grenier inachevé, dans les murs extérieurs et dans le mur entre le garage et l’espace de vie. Il peut également être installé sur le revêtement mural, qui est un matériau placé entre le mur extérieur et le matériau de revêtement (la brique, le parement ou le stuc à l’extérieur d’une maison). Dans certaines régions, les codes de construction locaux exigent que les murs de fondation et la dalle soient également isolés.

Quel type d’isolant utiliser

Pour choisir le type d’isolation, le constructeur doit se baser sur la conception de votre maison et sur votre zone climatique. Le site web du ministère français de l’énergie est une bonne source d’informations sur le choix de l’isolation. Visitez le site portail de l’isolation en France.

Vous trouverez ci-dessous un guide sur le type d’isolation généralement installé et sur les différentes parties de la maison. Ce choix varie en fonction du changement de climat et des caractéristiques individuelles de la maison.

  • Murs extérieurs

Tous les codes du bâtiment exigent l’isolation des murs extérieurs entre les montants de bois qui constituent la charpente des murs. Parmi les nombreux types disponibles, l’isolation en fibre de verre en nattes est la plus souvent utilisée. Cette fibre est un isolant excellent et très résistant au feu. L’isolant en natte est un type d’isolant composé de fibres à faible adhérence façonnées en forme de couverture.

  • Grenier

La plupart des codes du bâtiment exigent également l’isolation du grenier. On utilise couramment de l’isolant cellulosique sec soufflé dans cette partie de la maison. Elle est simplement soufflée à la profondeur requise pour atteindre la valeur R spécifiée par le code local. L’isolant en cellulose sèche est fabriqué à partir de journaux recyclés et déchiquetés, qui ont été traités chimiquement pour résister au feu.
L’isolation soufflée est une isolation en vrac faite de fibre de verre, de cellulose ou de mousse qui est littéralement soufflée en place à l’aide d’un équipement de type tuyau. La fibre de verre et la cellulose restent en vrac après avoir été installées. La mousse pulvérisée se solidifie une fois qu’elle a été appliquée.

  • Revêtement mural

Un revêtement en mousse rigide peut être utilisé pour ajouter une résistance thermique aux murs extérieurs. Le revêtement en mousse rigide est souvent utilisé avec un matériau qui assure la résistance des murs, comme le contreplaqué.
Murs de fondation Le code du bâtiment exige dans certaines régions que les murs de fondation soient isolés. Afin de respecter le code, une fibre de verre rigide peut être appliquée à l’extérieur des murs de fondation. Pour un maximum d’avantages, l’isolation des fondations se fait depuis le revêtement du mur jusqu’au bas du mur de fondation.

  • Dalle

Dans une fondation dalle-sur-sol, où le bas de la maison repose directement sur le sol et n’a pas d’espace en sous-sol, les codes exigent souvent que la dalle soit isolée. La méthode préférée consiste à étendre la plaque de mousse rigide du haut de la dalle jusqu’à deux pieds sous le bas de la dalle. Deux pieds supplémentaires doivent être inclinés par rapport à la pièce verticale, comme le montre cette image. Cette méthode d’isolation permet de garder le sol autour de la dalle plus chaud, et donc de garder la dalle elle-même plus chaude.

N’oubliez pas de parler à votre constructeur lorsque votre maison est encore en phase de planification pour connaître la stratégie utilisée pour isoler votre maison, y compris le type de matériau d’isolation, l’endroit où il est installé et la quantité nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *